Accueil > Archives en ligne > Actes paroissiaux et actes d’état civil

État civil

Actes état civil

Le décret des 20-25 septembre 1792 crée l'état civil proprement dit. C’est la collection du greffe du tribunal qui est conservée aux Archives départementales, versée après un délai d’environ 100 ans. Depuis la loi du 15 juillet 2008, le délai de communicabilité est de 75 ans pour les naissances et les mariages ; les actes de décès sont librement communicables.

Actes paroissiaux

Jusqu'en 1792, l'état civil est tenu par le clergé. Son fondement est l'ordonnance de Villers-Cotterêts d'août 1539 qui impose la tenue des registres de baptêmes, suivie de celle de Blois, en mai 1579, pour les registres de mariages et de sépultures. Toujours tenues en double exemplaires, les deux collections, départementale et communale, se complètent et ont donc été microfilmées puis numérisées.

Tables décennales

Sont établies obligatoirement par les communes depuis 1792.

Tables annuelles

Ne figurent pas toujours dans les registres. Lorsqu’elles existent, elles ont également fait l’objet de microfilmage et de numérisation.

© Archives Départementales des Alpes-de-Haute-Provence • Crédits